restaurant-lulu-rouget-nantes

LE RESTAURANT

LA GENÈSE

2015, LuluRouget est installé depuis 3 ans dans le quartier historique de Nantes mais il se pourrait bien qu'une grande enjambée au dessus de la Loire se profile…

M et Mme Rio, fidèles clients de l'établissement, projettent la création de la tour « Zéro Newton » sur l’Île de Nantes : 9 étages de bureaux et surtout, en prolongement du pied de cet immeuble magistral, un espace idéal pour un restaurant. Un projet iconique qui séduit rapidement Ludovic. La machine est enclenchée, il faut désormais trouver un architecte d’intérieur.

En avril 2016, Ludovic rencontre Nathalie Rouger (nom prédestiné). Elle est intéressée par le projet et ce sera son premier restaurant… un beau challenge à relever ! Ludovic est séduit par son coup de crayon, sa rigueur et sa ténacité. Ensemble ils bâtissent le squelette du nouveau LuluRouget, réalisé principalement à partir de matériaux bruts et naturels. L'idée est de créer un espace industriel et chaleureux. Ce doit être le miroir de la cuisine du Chef, simple et à la fois souligné d’éléments importants et de marqueurs forts.

Après plusieurs mois d’esquisses, de recherches d’entreprises compétentes et de travail commun, l’aménagement intérieur commence en juin 2017. Il se terminera à la mi octobre.

L' ARCHITECTURE

L’espace est divisé en deux salles mais sans rupture.

Dans le premier espace, on découvre une grande banquette en velours et des fauteuils enveloppants, un mur de briques rouges et de multiples lampes vintage à la lumière douce. L'ensemble est réchauffé d'un parquet en chêne vieilli.

Au centre, trône une magnifique cave à vins, réalisée sur mesure en métal, bois et verre, et volontairement inclinée pour faire référence aux bâtiments construits fin XVIIIe sur le sable de Loire quartier Feydeau.
La cave donne sur un jardin intérieur où quelques tables sont à disposition dès les premiers rayons de soleil.

Puis dans le second espace, le style industriel est toujours de rigueur, avec un grand plafond brut habillé d'une charpente en acier « à la Eiffel ». Aussi, on admire sur le mur en parpaing, une œuvre du célèbre artiste nantais Jéronimo.

La répartition harmonieuse de ces différents espaces nous plonge dans une ambiance unique, pour une expérience gustative racée.